Mes confirmations de stage

Pas d'inscription en cours

Focus 2 : Interview Ivan Terestchenko

Les championnats du monde espoirs se dérouleront à Guangzhou (Chine) du 7 au 13 Novembre 2016.

Voici une petite interview de Ivan Teretschenko, membre de Team Kyou : 

 

Age et catégorie : J’ai 15 ans. Je suis donc en catégorie minime pour les compétitions internationales (2016), et en cadet pour le début de la saison nationales (2017).

 

Lieu de vie : J’habite à Etampes dans l’Essonne (91) en Ile de France

 

Lieu(x) d’entrainement : Premièrement je m’entraine principalement dans mon club, à l’ES Massy qui est à 45 minute de la maison.

Ensuite, je profite aussi de toutes les salles de la banlieue parisienne possibles (Le Nautil, Karma, Vertical Art, BO, Hard bloc, Mur Mur Pantin, Arkose…)

 

Equipe de France : Difficulté

 

Salut Ivan, tout d’abord comment évalues-tu ta progression cette année ?

Je pense réellement que ma progression de cette année est flagrante. J’ai gagné au moins une cotation et demi (du 7c au 8a+). J’ai prioritairement développé :

-   Mes aptitudes physiques (force, souplesse).

-   Du point de vue mental, je suis également en progrès car J’ai su gérer mes dernières compétitions.

Tu es qualifié aux championnats du monde, par quelles étapes es-tu passé pour cela ?

J’ai tout d'abord gagné la Coupe de France de Briançon, ce qui m’a permis d’être qualifié au championnat d’Europe.

Ensuite, j’ai réalisé une belle performance en me classant 4 ème de ces championnat d’Europe, ce qui m’a ouvert les portes du championnat du monde. Il fallait être dans les 6 premiers.

 

Comment t’es-tu préparé pour cette échéance ?

J’ai eu une période difficile après Mitterdorf je me sentais fatigué de toutes ces échéances et ces déplacements passés. Mais depuis un petit moment j’ai repris un cycle d’entrainement pour les mondiaux. Je fais 75 % de difficuté, qui est ma discipline principale, ainsi que 25% de bloc pour garder un peu d’explosivité, qui est je pense mon point faible.

 

La saison a été longue pour toi, comment te sens tu ?

La saison a beau être interminable, j’ai encore les crocs. J’ai vraiment envie d’en découdre pour le championnat du monde. J’attends alors avec impatience de pouvoir m‘exprimer.

 

Qui sont tes entraineurs et quel suivi ont-ils sur toi ?

En club, depuis septembre, j’ai 2 cours collectifs par semaine :

-   1 entrainement de bloc avec Cécile Avezou (entraineur de l’équipe de France espoir de difficulté)

-   1 entrainement de difficulté avec Christophe Cazin.

Toutefois, je ne bénéficie pas d’un suivi spécifique.

Le reste du temps je m’entraîne seul, en essayant de suivre les conseils donnés lors des stages d’entrainement que j’ai pu suivre (EDF et TKYOU). Ces stages sont vraiment géniaux !

 

Le décalage horaire, comment vas-tu le gérer ?

En me levant et en me couchant tôt les jours précédant le départ.

Dans l’avion je vais me reposer pour arriver en chine et être capable de faire ma journée normalement, malgré la fatigue, et prendre ainsi le rythme de la Chine.

 

3 mots pour décrire ta saison ?

·       Longue, car commencée en septembre 2015 (saison de bloc)…

·       Mouvementée, car des rebondissements avec changements et déplacements à la clé.

Par ex :  Je me qualifie en Equipe de France en Juillet. Il a donc fallu que je me prépare pour les championnats d’Europe, ce qui n’était pas réellement prévu. Je suis donc allé à Quimper en Aout et j’ai pu faire un stage à Voiron (merci aux Grimpeurs de l’Odet et a Pascal Michel pour le super accueil).

·       Super, car mes résultats sont en progression.

 

=> Tu as pu participer à certains stages avec Team Kyou ? qu’est-ce que cela a pu t’apporter ?

Ces stages m’ont beaucoup apportés :

·       Tout d’abord, c‘est Team Kyou qui m’a donné mes 1ers entrainements dédiés spécifiquement à la compétition.

·       De nouveaux exercices, ainsi que des pistes pour corriger mes défauts et développer mes qualités.

·       De l’émulation lors des entrainements.

·      Une diversification, grâce à La connaissance d’autres murs et salles (ex : mur de Imst en Autriche).

 

Inscrivez-vous à la newsletter

Nous suivre sur Facebook